édition de poésie

SEGUST est une maison d’édition fondée en 2018, située à Manosque en Haute Provence dédiée à l’édition de poésie.

Les auteurs édités chez Ségust ont réalisé préalablement des livres d’artiste manuscrits avec des peintures, des encres ou des dessins originaux.
Ségust rend compte de ce subtil dialogue entre un poète et un peintre ou plus rarement d’un photographe. Les livres sont richement accompagnés de fragments manuscrits, de peinture, de dessins.

Nos auteurs sont :
Max Alhau, Gérard Arséguel, Joël Bastard, Claude Beausoleil, Pierre Bergounioux, Claudine Bertrand, Zéno Bianu, Michel Butor, Patricia Castex Menier, Philippe Claudel, Casimiro de Brito, Pierre Ech-Ardour, Marie de Quatrebarbe, Jean-Pierre Geay, Laurent Grison, Sabine Huynh, Nuno Judice, Charles Juliet, Daniel Leuwers, Philippe Madral, Daniel Maximin, Yves Namur, Nimrod, Bernard Noël, Pierre Oster, Richard Rognet, Eric Sarner, Fabio Scotto, Jean-Pierre Siméon, Ronny Someck, Salah Stétié, Jean-Pierre Verheggen.

Collection ICTINOS

SEGUST transcrit et édite les textes manuscrits et inédits d’auteurs qui ont œuvré avec Chantal Giraud Cauchy, peintre, dans le cadre des collections du Livre pauvre. Ces livres sont préfacés par Daniel Leuwers.
Les immémoriaux

Janvier 2021
Pages : 54
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-08-0

Les immémoriaux

Auteurs : Max Alhau, Gérard Arseguel, Joël Bastard, Claude Beausoleil, Pierre Bergounioux, Claudine Bertrand, Zéno Bianu, Patricia Castex Menier, Luis Felipe Castro Mendes, Philippe Claudel, Casimiro De Brito, Marie De Quatrebarbes, Sabine Huynh, Nuno Judice, Charles Juliet, Daniel Leuwers, Philippe Madral, Daniel Maximin, Yves Namur, Nimrod, Bernard Noël, Pierre Oster, Richard Rognet, Eric Sarnier, Fabio Scotto, Jean-pierre Siméon, Ronny Someck, Salah Stétié, Jean-Pierre Verheggen, Victor Segalen
Préface : Daniel Leuwers
Peintures : Giraud Cauchy

Extrait :
En octobre 2017, le poète Salah Stétié me convie à le rejoindre dans sa maison du Tremblay-sur-Mauldre, non loin de Paris, en compagnie de la peintre Chantal Giraud Cauchy avec qui il a déjà réalisé quelques livres pauvres et plusieurs livres d’artistes. Salah (j’utiliserai dorénavant les prénoms des protagonistes de l’histoire) a été tellement requis par le travail de Chantal (elle est architecte , peintre et sculpteur) qu’il a tenu à l’inviter à la première Biennale d’art sacré d’Autun en juillet 2017. Et, en octobre 2017, Salah a une idée précise derrière la tête.

Mais en octobre 2017, Salah veut davantage, et sa volonté est presque testamentaire (en effet, deux mois plus tard, Salah sera transféré dans une maison de soins où il se trouve toujours –exclusion soudaine de la vraie vie, qui n’est pas sans faire songer à la fin de vie de Hölderlin). Salah m’explique, en présence de Chantal, que je devrais lancer, au sein des livres pauvres, une collection de prestige qui pourrait s’intituler « Les Immémoriaux » en hommage au poète Victor Segalen dont il me montre une collection de livres rares qu’il affectionne. Et Salah me précise que l’artiste central devrait en être Chantal dont il vient d’accompagner les peintures d’un texte intitulé Une mèche de bleu. Ce livre peint le 27 août 2017 devient ainsi le premier exemplaire de la collection « Les Immémoriaux » ainsi promptement lancée… Daniel Leuwers

Le train du monde

Juillet 2020
Pages : 42
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-07-3

Le train du monde

Auteur : Salah Stétié
Préface : Daniel Leuwers
Peintures : Giraud Cauchy

Extrait :
Les arbres, les racines,
l’écriture du monde,
et qui appellera semaison ce désordre ?
le gris, le noir, le blanc,
le rouge avec le jaune
nous sont aussi raisons…

Je quitterai, amour, toute saison promise
Ayant semé mon chemin d’interruptions
Mon cœur ira-t-il seul, vêtu de ma chemise
Vers les haillons d’un rêve, ce train,
un train qui fut d’enfance avec ses cent wagons,
ses milliers de stations ?

Tout cela est couleur
J’ai raconté ma vie noir et cerise
Et me voici sur le quai, le quai du rien
Avant l’extinction méditative
Un dernier lampion de couleur à la main

Tout est retour

Mai 2020
Pages : 42
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-04-2

Tout est retour

Auteur : Gérard Arséguel
Préface : Daniel Leuwers
Peintures : Giraud Cauchy

Extrait :
Rien
–ou
si peu-
te précède
Tu viens

hors de danger
se croit
celui
qui t’aperçoit
mais son cœur
brûle
et sa fièvre
galope
jusqu’à toi

Bleu spécial

Mars 2020
Pages : 50
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-03-5

Bleu spécial

Auteur : Pierre Bergounioux
Préface : Daniel Leuwers
Peintures : Giraud Cauchy

Extrait :
Ange tombé

Le ciel est un immense artiste. Il n’est rien qu’il ne puisse, de coloris qu’il n’emploie, de spectacle qu’il ne monte pour le défaire aussitôt, en prodigue.

Sa perfection désespérait Mallarmé : « Je suis hanté. L’Azur ! L’Azur ! L’Azur ! ». Les yeux des profanes y découvrent des forêts, des mers, des montagnes, un bestiaire, des personnages. Quelle bleue créature en est tombée, sur le papier, à chacun, librement, d’en juger.

L'Or pauvre

Novembre 2019
Pages : 48
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-02-8

L'Or pauvre

Auteur : Michel Butor
Préface : Daniel Leuwers
Peintures : Giraud Cauchy

Extrait :
Au saut du lit
En essayant d’arrêter
la sonnerie du réveil
je constate que le jour
a traversé le torrent
mes pieds glissant sur le sol
je cherche la verticale
pour pouvoir les honorer

Collection Zaïn

Cette collection conjugue poésie et photographies. Ferrante Ferranti, Christophe Laurentin et Alain Nahum inaugurent les premiers ouvrages de cette collection.
Espérance

Février 2021
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-10-3

Espérance

Auteur : Laurent Grison

Extrait :
l’humble sanctuaire
offre à l’horizon
ses vitraux traversés
par une mer de nuages

la délicate communion
des couleurs harmoniques
engendre un espace
admirable et infini

si pure lumière
douce mélodie
de la parole vivante
terra cognita

Swing

Mai 2020
Pages : 44
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-05-9

Swing

Auteur : Philippe Madral
Photographies : Alain Nahum

Extrait :
KIND OF BLUE

D’un ciel bleu ou orange
Sort une femme moite et luisante
À travers les carreaux éclatés…

Pareil à tous les autres
Le soleil est vu par-devant
Avec son cou sanglant
Au ras des marches

Et tout au long de la voie
Qu’elle longe à présent pour fuir
Quelque mystérieuse menace

Ou seulement peut-être
Trop d’espoir qui l’étouffe
Des portes se referment derrière elle
Avec un bruit de clé

Ta trompette joue les yeux fermés
So what Miles

Portraits intranquilles

Juin 2019
Pages : 56
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-01-1

Portraits intranquilles

Auteur : Daniel Leuwers
Photographies : Christophe Laurentin

Extrait :
WIFREDO TOTEM

Elle étonne, la jeunesse du peintre.

Son sourire irradie, pénètre, mais le doigt délicatement posé sur la joue exprime une part de doute, de surprise -ou de douleur (pourquoi ai-je soudain pensé au supplicié chinois évoqué par Georges Bataille dans L'Erotisme ?). C'est que le grand art est toujours dépendant d'un séisme, d'une blessure.

Le visage aigu du peintre cubain que me fit découvrir René Char (il écrivait alors sur lui) est auréolé d'une généreuse chevelure dont la houppe semble tirée en arrière par un vent invisible. Mais les yeux vont de l'avant, ardents, brûlants…

Du ver au verbe

Juin 2018
Pages : 56
Prix : Epuisé

Du verre au verbe

Auteur : Daniel Leuwers
Photographies : Ferrante Ferranti
Verres : Chantal Giraud Cauchy

Extrait :
Architecte, Chantal Giraud a la même rigueur et la même exigence constructive avec ses pièces de verre qu’avec les pans de murs d'un vaste édifice rêvé. Mais, à la différence des murs qui sont volontiers aveugles et qui emprisonnent plus qu'ils ne protègent, le verre a une double faculté d'ouverture et de lumière. Le verre capte la lumière, la fragmente, la diffracte…

On est saisi par la lumière qui vient se poser sur le verre, en éclairer des fragments, en effacer d'autres. Les photographies de Ferrante Ferranti captent à merveille ces interférences. Tout à coup, d'un champ de neige, surgit une fleur immaculée dont les pétales frémissent de stupeur illuminée. Ici, des plaques de verre posées côte à côte suscitent des rapprochements et des aimantations sous l'angle fusant du photographe qui laisse courir un rai de lumière unificatrice. Là, c'est un cœur qui bat, tout comme la mer qui s'ébat. Ça tourne, ça virevolte, ça se conjugue. C'est comme si on accédait, derrière certains obstacles (mais des obstacles bienveillants), à une transparence rêvée. Alors, tout est gagné par la lumière irradiante…

Collection KAIROS

Cette collection présente la spécificité d’être éditée simultanément par ARCHETYPE et SEGUST : Un livre imprimé édité par SEGUST, contient plusieurs poèmes du même auteur,  illustré de peintures et un leporello typographié édité par ARCHETYPE, contient un seul poème issu du livre précédent, avec des peintures originales.
Soleil et l'énigme

Octobre 2018
Pages : 56
Prix : 15 €
ISBN :  978-2-901145-00-4 

Soleil et l'énigme

Auteur : Daniel Leuwers
Peintures : Chantal Giraud Cauchy

Extrait :
Soleil très tendre
avant la canicule
et l'endormissement
de nos angoisses
de nos peurs
de tous ces spectres
qui viennent la nuit
nous rompre les reins
nous casser le dos
et nous ne savons guère
comment trouver l'issue
qui mène à la vraie porte

Soleil très tendre
qui nous arrache à la nuit
à toutes les nuits du jour

Soleil dans le train
derrière la vitre large
Il entre , il nous caresse
on ne baisse le rideau
on se laisse envahir
par la chaleur intime

Un appel au soleil

Juin 2019
Pages : 56
ISBN : 978-2-901145-01-1

Un appel au soleil

Auteur : Daniel Leuwers
Photographies : Christophe Laurentin

Extrait :
WIFREDO TOTEM

Elle étonne, la jeunesse du peintre.

Son sourire irradie, pénètre, mais le doigt délicatement posé sur la joue exprime une part de doute, de surprise -ou de douleur (pourquoi ai-je soudain pensé au supplicié chinois évoqué par Georges Bataille dans L'Erotisme ?). C'est que le grand art est toujours dépendant d'un séisme, d'une blessure.

Le visage aigu du peintre cubain que me fit découvrir René Char (il écrivait alors sur lui) est auréolé d'une généreuse chevelure dont la houppe semble tirée en arrière par un vent invisible. Mais les yeux vont de l'avant, ardents, brûlants…

Ségust

Nous avons le souhait de témoigner de l’œuvre des poètes avec qui nous dialoguons dans l’espace des livres d'artistes.
Trois arbres, deux monuments

Juillet 2021
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-11-0 

Trois arbres, deux monuments

Auteur : Pierre Bergounioux
Peintures : Chantal Giraud Cauchy

Extrait :

PRINTEMPS
C’est, chaque année, au même moment, début avril, la même fête. On ouvre les yeux, l’esprit encombré de rêves qui portent la sombre livrée d’hier, de l’hiver et la fenêtre est pleine d’azur, de verdure fraîche, de rayons. Le printemps est revenu.

PROVENCE
Notre principal et continuel souci consiste à apparier nos pensées à ce qui se passe. L’art fait exception à cette nécessité. Il prend toutes les libertés avec la contrainte référentielle. Ces images refusent toute ressemblance à rien. Mais elles accusent – à l’insu de l’artiste ?- l’empire du ciel pur et du soleil provençaux.

Cantique

Février 2021
Pages : 45
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-901145-09-7 

Cantique

Auteur : Pierre Ech-Ardour
Peintures : Chantal Giraud Cauchy

Extrait :

Abishag des nuits d’errement,
Cillent tes yeux empreints de briguer.
En toute liberté rampe nu le temps.
À pleine bouche tu croques un soleil.

Perpétuons fougueux à disparaître,
Entrechoquons nos tailles en ballet,
Au souffle du jour dense l’arbre brûle.

D’ombre vers le visage de nues,
Dévêt ta face sa peau de lumière,
Migre l’argile vers la poussière,
Épouse le sable l’errance de nos pas.

Qui pour cultiver ce sol de glaise ?
Dès l’origine ouvrage un fleuve
Fine la nuque de ton enviée terre.

Confins aléatoires

Avril 2020
Pages : 142
Prix : 19 €
ISBN : 978-2-901145-06-6 

Confins aléatoires

Auteur : Jean-Pierre Geay
Préface : Jean-Louis Meunier
Peintures : Chantal Giraud Cauchy

Extrait :
Nuitamment

Dans les bleus tourbillons de la nuit
qui de nous s’est emparée
en des maisons passagères
dont le toit s’est envolé
pour laisser le ciel nous gagner
nous dérivons parmi
les étoiles dorées
un moment arrêtées
Naviguer et se perdre
dans son immensité
sans bornes sans frontières
cerf-volant au milieu
de l’espace azuré
ancré à une terre
docile et familière
avant que l’aube n’efface
les traces de notre errance

Vous souhaitez commander un livre ?

Il suffit de compléter le formulaire et le retourner par email.

Téléchargez le formulaire

Éveiller l’Espérance

L’espérance enchante, dit la chanson. Elle est surtout l’une des trois vertus théologales, classée entre la foi et la charité, auxquelles se joint ici la fraternité. « Les couleurs de la vie / franchissent avec douceur / le seuil de tes yeux / pour devenir espérance ».

Marie-Claire Bussat-Enevoldsen

CONFINS ALEATOIRES

De l’outremer du peintre à l’outre-ciel du poète, une  Suite sans fin …

Jean-Pierre Geay et Chantal Giraud Cauchy 

Swing

Philippe Madral et Alain Nahum connaissent et aiment le jazz. Dans leur petit livre Swing, édité par Chantal Giraud Cauchy, ils le montrent avec originalité.

Laurent Grison

A qui s’adresse ce dernier poème ? A vous, à nous qui tenons entre nos mains ce nouveau recueil des éditions Ségust. Il a été conçu par un trio d’artistes, animés par un même sentiment : le caractère sacré de la vie. « Tu vis dans un monde / qui peine à dissimuler / la douleur des hommes / sous un masque aveugle // plongé dans la mélancolie / tu murmures / l’aria en sol mineur / de la cantate BWV 12 de Bach : après la pluie / fleurit la bénédiction / tous les orages s’estompent »...

«Les yeux toujours fixés / sur l’horizon / avec son au-delà / d’un pays désiré / d’un ailleurs / qui toujours se dérobe / dès qu’on veut l’approcher » (extrait « Lointains rivages »). Voici deux regards de créateurs tournés vers un horizon connu d’eux seuls, deux regards animés d’une même passion, qu’ils nous invitent à partager dans leur dernier recueil, composé de cent un poèmes inédits et de douze peintures originales, publié en 2020 par les éditions Ségust. La mise en pages a été réalisée par Philippe Moreau, qui a souhaité construire ce livre comme une mosaïque ou un vitrail...

Même si l’image de couverture est rectangulaire (comme le livre lui-même), on veut bien croire Alain Nahum lorsqu’il écrit que le format carré, celui des photographies intérieures, semble « mieux approprié à l’espace du jazz » (page 7) et offre une « grande liberté de composition »...



SÉGUST éditions

1653 chemin de la Thomassine 04100 Manosque

contact@segusteditions.com